Tout sur l'immobilier à Paris 19e - Buttes chaumont
Acheter un bien

Les facteurs qui déterminent votre budget d’achat

Ça y est, il n’y a plus l’ombre d’un doute sur votre décision d’acquérir un nouveau logement. L’une des premières informations que vous devez avoir en tête, c’est le montant du crédit que votre banque est prête à vous accorder. Fixer un budget d’acquisition en amont vous permet, entre autres, de faire le tri parmi les différentes offres. Dès lors, votre projet d’achat d’appartement à Paris 19e commence bien et se déroulera dans des conditions raisonnables.

Le point sur les questions que vous aurez à vous poser pour fixer votre budget d’acquisition.

Le financement de votre projet

La moindre des choses est de savoir exactement avec quel argent vous comptez réaliser votre projet d’achat d’appartement à Paris 19e.

Trois solutions de financement se présentent à vous :

  • Le financement personnel : vous achetez l’appartement avec votre épargne personnelle
  • La revente de votre logement présent : si celle-ci doit intervenir après l’acquisition, l’estimation immobilière doit se faire avec une précision d’orfèvre puisque le fruit de la vente détermine votre budget d’achat
  • Le crédit immobilier : la plupart des primo-accédants empruntent la totalité ou une partie de l’argent dont ils ont besoin

Nous allons nous pencher plus particulièrement sur cette dernière option.

L’importance de la capacité d’emprunt lors d’un achat d’appartement à Paris 19e

La capacité d’emprunt se traduit par le montant du crédit que la banque est prête à vous concéder. C’est donc le principal élément qui vous permet de déterminer votre budget d’achat d’appartement à Paris 19e. Cette capacité d’emprunt dépend par ailleurs de votre capacité d’endettement.

La capacité d’endettement

Celle-ci se traduit par la somme que vous êtes en capacité de verser à la banque, en remboursement du crédit. En d’autres termes, le versement des mensualités ne doit pas précariser votre vie au quotidien.

La banque évalue votre capacité d’endettement en fonction de vos revenus nets mensuels (salaires, revenus locatifs, allocations, etc.) Les charges incompressibles du ménage entrent également en ligne de compte. Cela peut être un ou des crédits en cours, une pension alimentaire, etc.

Un taux d’endettement à 33 %

La banque ne peut pas vous octroyer un crédit immobilier si vous dépassez ce taux maximal. C’est une question de solvabilité, tout simplement. Car les 66 % restants, le « reste à vivre », sont censés vous permettre de vivre normalement et surtout, de pouvoir continuer à verser les mensualités sur le long terme.

Il se peut que votre banque vous refuse un prêt même si vous êtes en dessous des 33 %. Cela peut notamment arriver si le montant de vos revenus est jugé trop faible. A contrario, si vos revenus sont élevés, il est toujours possible de négocier un emprunt auprès de votre banque, quand bien même votre taux d’endettement dépasserait les 33 %.

Concernant votre budget d’achat d’appartement à Paris 19e, le montant de l’emprunt sera à soustraire de votre apport personnel.

La banque exige toujours un apport personnel

Oui, car elle n’accorde jamais la totalité du crédit. L’apport personnel correspond généralement à 10 % du montant de l’emprunt. Mais votre banque peut vous concéder un montant plus important à condition que votre apport soit revu à la hausse (20 %, par exemple). La hausse de l’apport personnel intervient aussi lorsque vous négociez un taux d’emprunt plus bas.

L’apport peut être financé avec votre épargne personnelle ou l’argent disponible sur votre compte-épargne. Vous pouvez aussi vous servir du fruit de la revente d’un premier logement, etc.

Les frais annexes à intégrer dans votre calcul

Ces frais divers ont nécessairement une incidence sur l’évaluation de votre budget d’achat d’appartement à Paris 19e. Vous aurez à prendre en compte :

  • Les frais liés à l’emprunt comme l’assurance emprunteur, le frais de dossier ou le frais de garantie ;
  • Les frais de notaire ;
  • La TVA en cas d’acquisition en VEFA ;
  • La commission de l’agence immobilière ;
  • Les coûts des travaux réalisés, du déménagement…

Article écrit par:

Directeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer