Tout sur l'immobilier à Paris 19e - Buttes chaumont
Vendre un bien

Nos conseils pour bien vendre un logement occupé

En tant que propriétaire, vous avez le droit de vendre votre logement même s’il y a un locataire encore sur place. Cependant, avant de vous lancer dans cette démarche, prenez le temps de bien vous renseigner. Quelle est la procédure ? Quels sont les droits du locataire ? Les avantages et les éventuelles contraintes ? Trouvez les réponses à toutes les questions pratiques sur « comment vendre un logement occupé à Paris 19e Buttes Chaumont » dans cet article !

Vendre un logement occupé à Paris 19e Buttes Chaumont : tout ce qu’il faut savoir

Plusieurs raisons peuvent pousser les propriétaires bailleurs à opter pour la vente d’un logement occupé. Soit ils ne sont pas dans les délais réglementaires pour pouvoir donner congé au locataire, soit ils souhaitent continuer à percevoir le loyer jusqu’à ce que la vente soit effective. Dans les deux cas, voici ce qu’il faut savoir pour bien faire les choses.

Comment procéder ?

Vous avez le projet de vendre un logement occupé à Paris 19e Buttes Chaumont ? Tout d’abord, pensez à préciser clairement dans votre annonce immobilière que vous avez un locataire en place. Il est important que les acquéreurs potentiels sachent à quoi s’attendre avant de vous contacter. Cela vous évitera de perdre votre temps avec des personnes hors cibles, car la plupart des acheteurs cherchent avant tout un endroit où vivre.

Ensuite, n’oubliez pas d’informer votre locataire de votre décision. Celui-ci ne peut vous refuser le droit de faire visiter le bien, à condition de ne pas lui imposer des horaires, de ne pas faire durer les visites plus de deux heures, et de ne pas l’obliger à vous recevoir le dimanche ou un jour férié.

Que faut-il exactement savoir sur la vente d’un logement occupé ?

Voici quelques points à retenir pour mener à bien votre projet de vendre un logement occupé à Paris 19e Buttes Chaumont :

  • Il est important que votre locataire soit quelqu’un d’honnête, qui respecte ses engagements (verser le loyer, ne pas tout casser dans le logement) et qui soit en règle. Autrement, la vente risque d’être compliquée.
  • Il arrive que les locataires bénéficient d’un droit de préemption leur donnant la priorité sur l’achat d’un bien immobilier. Cependant, cette clause n’est pas valable si c’est un logement occupé qui est à vendre.
  • Étant donné que le locataire continuera d’habiter le logement après la transaction immobilière, vous n’aurez pas besoin de lui donner congé selon les délais imposés.
  • La vente d’un bien locatif vous soumet à une taxe sur la plus-value immobilière.

Quelles sont les concessions à faire ?

Si vous décidez de vendre un logement occupé à Paris 19e Buttes Chaumont, attendez-vous à ce que son prix de vente soit légèrement inférieur à sa valeur réelle. En effet, il est rare dans cette situation de pouvoir espérer une plus-value. La décote peut varier en fonction de plusieurs éléments : le temps qui reste avant que le bail ne soit expiré, le montant du loyer, la superficie du logement ainsi que l’âge et les ressources du locataire. Elle s’élève à environ 5 à 10 % pour les petites surfaces et 10 à 15 % s’il s’agit d’une location vide. Les locations meublées n’ont par contre pas à subir cette baisse de prix puisque l’acheteur pourra rapidement récupérer le bien (le bail locatif meublé étant d’un an seulement, contre trois pour une location vide).

Que se passe-t-il après la vente ?

Une fois le marché conclu, l’acquéreur devra prendre contact avec le locataire pour lui indiquer les nouvelles coordonnées de paiement. Le contrat de bail, quant à lui, reste inchangé. Loyer, date d’expiration du bail… Le fait de vendre un logement occupé à Paris 19e Buttes Chaumont n’impacte aucunement sur les conditions fixées au préalable. Par contre, s’il y a eu une caution, la transaction met fin à l’engagement de la personne concernée. De son côté, le nouveau propriétaire a la possibilité de prolonger le bail s’il souhaite continuer la location. Autrement, s’il a l’intention d’y vivre, il doit attendre que le bail du logement expire avant de pouvoir s’installer. Dans ce cas-là, c’est lui qui devra restituer le dépôt de garantie au locataire.

Vous êtes maintenant paré pour vendre votre logement occupé !

Article écrit par:

Directeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
+1
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer