Tout sur l'immobilier à Paris 19e - Buttes chaumont
Vendre un bien

4 questions à vous poser si votre vente immobilière s’enlise

Nous vous avons donné des conseils pragmatiques pour une vente immobilière couronnée de succès. Et vous en avez tenu compte, que ce soit pour l’estimation du logement, sa valorisation ou l’organisation des visites… Mais, malgré vos efforts, votre bien ne trouve toujours pas preneur. Même si vous n’avez manifestement pas pu respecter des délais de vente raisonnables, inutile de vous arracher les cheveux. Restez toujours posé et cherchez la (ou les) faille(s) qui empêchent votre procédure d’arriver à son terme.

Voici les 4 questions à vous poser lorsque votre vente de logement à Paris 19e s’enlise.

Êtes-vous certain d’avoir proposé un prix réaliste à vos candidats ?

L’estimation est la première étape incontournable pour la vente de logement à Paris 19e. Dès le départ, vous devez proposer aux candidats à l’acquisition un prix qui corresponde à la fourchette pratiquée sur le marché. Plus concrètement, dépasser de plus de 10 % la moyenne des prix du marché réduit considérablement les chances de trouver un acquéreur dans les meilleurs délais.

Le prix doit être fixé en considérant des paramètres objectifs comme l’emplacement, la proximité avec les commodités, les éventuels travaux à la charge du futur occupant du logement… Les caractéristiques propres au bâti peuvent aussi influer sur le prix de la maison ou de l’appartement (orientation, vue, présence d’une terrasse ou d’un balcon…)

Le bon moment pour une vente de logement à Paris 19: vous y avez pensé ?

L’immobilier est tout sauf un marché statique. On observe des pics de ventes pendant certaines périodes de l’année. Mais cela dépend aussi du type de bien que vous entendez mettre en vente. D’ailleurs, il n’est pas compliqué de trouver preneur pour une petite surface pendant toute l’année. Malgré tout, il faut surveiller de près le contexte économique local. Et au cas où la vente de logement à Paris 19e risquerait de s’enliser, il faudrait y réfléchir à deux fois. Mieux encore, vous pourriez louer avant de mettre en vente ultérieurement.

En tout cas, pour une maison ou un appartement de 3 pièces (et plus), la période la plus favorable est entre mars et juin. En réalité, les acquéreurs sont essentiellement des familles qui veulent être bien installées pour la rentrée des petits.

Votre annonce immobilière était-elle accrocheuse ?

Le peaufinage de l’annonce immobilière est la première étape pour mettre en valeur votre logement. Votre texte, vos photos et votre vidéo doivent susciter chez les potentiels acquéreurs de l’intérêt pour votre maison ou votre appartement.

Pour séduire les candidats, tenez-vous-en aux caractéristiques essentielles du bien. Donc, pas d’annonce remplie de termes techniques et de détails superflus : ça n’a jamais marché !

Pensez tout de même à mettre en valeur les points forts de votre logement, notamment à travers des images et des vidéos HD. C’est de cette manière que vous inciterez les candidats à se donner la peine de visiter le logement. Et dites-vous bien qu’une bonne annonce contribue considérablement à accélérer une vente de logement à Paris 19e.

Comment avez-vous procédé à la valorisation du logement ?

Vous savez pertinemment que si un candidat prend du temps pour visiter une maison ou un appartement, c’est parce que les photos (et éventuellement la vidéo) l’ont séduit. La visite est l’occasion pour le potentiel acquéreur de s’imaginer vivre dans le logement. En passant d’une pièce à l’autre, il imagine les éventuelles rénovations déco ainsi que l’aménagement avec ses propres meubles et affaires.

Mais pour que le candidat entre en immersion dans votre logement, celui-ci doit être présenté sous son meilleur jour. Cela signifie que l’intérieur doit être nettoyé et parfaitement rangé. Vous devez aussi retirer tous les objets personnels ou encombrants. Donnez un coup de jeune à votre logement. Et si nécessaire, réalisez des travaux de rénovation (peinture, réparation des trous…) Misez, pour les photos, sur les caractéristiques les plus saillantes du logement. Par exemple, il ne faudrait pas qu’une porte-fenêtre soit obstruée par un meuble, pas même une petite commode ou une table d’appoint.

Article écrit par:

Directeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer
0 Partages