Tout sur l'immobilier à Paris 19e - Buttes chaumont
Louer un bien

Ce qu’il faut savoir sur la location étudiante

Vous entendez prendre un étudiant comme locataire ? Cette option présente un certain nombre d’avantages. Mais pour éviter les mauvaises surprises, vous devez prendre en compte quelques paramètres. Certes, la location étudiante ressemble à 95 % à la location classique. Mais il existe bel et bien des points de divergence. Notre guide pratique vous révèle comment cela va se passer quand vous allez louer à un étudiant à Paris 19e.

Le bail étudiant, un faux jumeau du bail classique ?

Louer à un étudiant à Paris 19e est une option avantageuse dans la mesure où il vous sera facile de trouver un locataire au cours de l’année universitaire. Par ailleurs, notamment en cas d’impayés, il y a presque toujours un garant vers qui vous pourrez vous tourner, qu’il s’agisse des parents, de proches ou bien d’un dispositif de cautionnement par l’État. Enfin, quand vous voulez vendre, les choses sont on ne peut plus simples puisque, dans la plupart des cas, le bail étudiant dure 9 mois – cette durée peut être allongée à un an si votre locataire en a besoin.

Notez par ailleurs que le logement doit être loué meublé. L’appartement doit comprendre a minima un couchage, une table de travail, des rangements, des luminaires. L’étudiant doit aussi avoir un coin cuisine complet, avec notamment des appareils électroménagers et de la vaisselle.

Pour le reste, le bail étudiant ressemble exactement au bail classique. Cela veut dire, entre autres, que vous, propriétaire bailleur, avez l’obligation de réaliser un état des lieux d’entrée. Le locataire doit naturellement être au courant des résultats des diagnostics techniques que vous aurez réalisés en amont.

Pour rappel, la mise en location est interdite si le logement n’offre pas des conditions de vie décente au locataire. Entre autres, si les diagnostics démontrent que les installations électriques ou de gaz sont vétustes ou défectueuses, vous devez les réparer avant de louer à un étudiant à Paris 19e.

Chambre chez l’habitant et colocation

Vous avez la possibilité de mettre en location une chambre que personne n’utilise dans votre logement. L’option est d’autant plus pertinente que le bail étudiant est limité dans le temps. Mais là encore, la chambre doit être meublée. Le locataire doit par ailleurs avoir accès aux espaces communs tels que la salle de bains ou la cuisine.

La colocation est aussi une option intéressante si votre appartement est suffisamment spacieux pour 2 ou 3 locataires (voire plus). Vous pouvez proposer un contrat global qui vaudra pour tous les occupants. Inversement, il est possible d’établir des baux pour chacun d’eux. La souscription d’une assurance habitation reste obligatoire.

Lorsque vous décidez de louer à un étudiant à Paris 19e dans le cadre d’une colocation, vous devez prendre des précautions. Cela se traduit, entre autres, par la clause de solidarité. Celle-ci obligerait le ou les colocataires présents dans le logement à payer la quote-part d’un camarade qui ne se serait pas acquitté de ses obligations au regard du loyer.

Les pièces justificatives que vous pouvez réclamer pour louer à un étudiant à Paris 19e

Il y a un certain nombre de documents que la loi vous interdit d’exiger comme le numéro de Sécurité sociale, l’extrait de casier judiciaire ou le dossier médical… En revanche, d’autres justificatifs vous permettent de prévenir au mieux les risques liés à la mise en location. En particulier :

  • Une copie de la pièce d’identité ou de la carte de séjour (à jour de validité, naturellement) ;
  • Une copie de la carte d’étudiant ou un certificat de scolarité ;
  • Le dernier avis d’imposition ;
  • Une copie de la dernière taxe foncière ;
  • Les dernières quittances de loyer, pour vous assurer que vous n’avez pas affaire à un potentiel mauvais payeur (si ces quittances existent) ;
  • Les données concernant le garant, notamment les 3 dernières feuilles de paie et un justificatif de domicile.

La précaution peut aussi prendre la forme d’un dépôt de garantie. Vous pouvez enfin exiger le paiement de plusieurs loyers à l’avance (dans ce cas, par contre, pas de dépôt de garantie possible).

Obligations et droits du locataire

Sur ce point, le bail étudiant ressemble en tous points au bail classique. L’étudiant doit, entre autres, prendre en charge les travaux d’entretien courants, respecter le voisinage, souscrire une assurance habitation minimale… Parmi ses droits, on citera l’obtention de quittances de loyer ou la possibilité de sous-louer avec votre autorisation, etc.

Ce sont des sujets qui vous concernent directement quand vous décidez de louer à un étudiant à Paris 19e. Pour davantage d’informations sur les devoirs du bailleur et du locataire, suivez ce lien.

Article écrit par:

Avatar

Directeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Partagez
Tweetez
Enregistrer